3 mois gratuits + 50% de réduction sur les abonnements ExpressVPN! Temps restant: 0j 00:00:00

J'en profite
  • Vous n'êtes pas protégé(e) ! Les sites Internet peuvent connaître votre adresse IP et localisation.
  • Votre IP : 54.167.47.248
  • Votre localisation :
Critère Vpn GRATUIT Vpn PAYANT
Nombre de serveurs
Faible Élevé
Nombre de pays couverts
Faible Élevé
Bande passante
Limitée et insuffisante Illimitée
Vitesse
Lente Rapide
Sécurité
Mauvaise Maximale
Anonymat
Partiel Total

Comment utiliser un VPN sans payer ?

Ainsi que vous allez le voir, nous ne pouvons pas vous conseiller d’utiliser un VPN gratuit sans nous sentir mal à l’aise par rapport à votre vie privée et votre qualité de navigation. C’est pourquoi nous allons faire encore mieux que cela : nous allons vous expliquer comment utiliser gratuitement un VPN qui est normalement payant.
Nous allons pour ce faire tout simplement exploiter les 30 jours satisfait ou remboursé offerts par ExpressVPN, qui n’est ni plus ni moins que le meilleur des VPN payants à l’heure actuelle.

Le meilleur VPN gratuit est donc en fait le VPN payant dont vous utilisez gratuitement la période d’essai !
Pas de version semi-gratuite bridée et limitée en fonctionnalités, non, nous parlons bien ici d’une version normalement payante, avec toutes ses fonctionnalités donc, qui vous reviendra au final à 0€.



Voici la procédure pour obtenir le meilleur VPN gratuit:


  • Rendez-vous sur le site d’ExpressVPN et souscrivez à n’importe quelle offre
  • Utilisez-le comme vous voulez pendant tout un mois, sans limite et sur tous vos appareils si vous le souhaitez !
  • Envoyez un simple message au support client par chat ou par mail (support présent non-stop, 7j/7 et 24h/24) pour demander d’être remboursé conformément à la garantie Satisfait ou Remboursé, sans condition
  • Vous recevez votre remboursement au centime près dans les 48h
  • Et voilà, vous avez profité pendant tout un mois du meilleur VPN sans débourser un seul centime !

Bien sûr, il se peut qu’à l’issue de ce mois, vous vous soyez habitué(e) au confort d’utilisation de ce VPN : pour l’utiliser quotidiennement, nous pouvons affirmer qu’on ne se rend même pas compte qu’il est activé car notre vitesse de navigation est quasiment identique à celle sans VPN.
Une navigation et un usage transparent d’Internet, tout en étant anonyme, on peut difficilement s’en passer après y avoir goûté.

Rechercher à tout prix un VPN gratuit a-t-il vraiment un sens, dans la mesure où les VPN payants sont accessibles pour quelques euros par mois ?
Si ces derniers revenaient extrêmement cher, à des prix de plusieurs centaines d’euros par mois, ce serait compréhensible ; mais ici, il n’en est rien, pour moins de 3€ par mois vous pouvez obtenir un excellent VPN qui vous apportera fluidité de connexion et respect de votre vie privée.
Alors qu’en revanche, comme dit précédemment, le fait que choisir un VPN gratuit vous expose à de nombreux risques et déconvenues.

VPN gratuit contre VPN payant

VPN gratuit


On se répète, mais comme expliqué un peu plus haut, si vous ne voulez vraiment pas payer pour obtenir un VPN gratuitement, la meilleure solution pour vous et vos intérêts n’est certainement pas de choisir un VPN gratuit.
Beaucoup de questions sont soulevées par ce genre de VPN : l’entreprise qui le propose doit bien gagner de l’argent avec… mais comment alors, s’il est proposé gratuitement ? Comment assurer le coût d’un parc mondial de serveurs, le coût de développement d’une application de qualité, le coût d’un support client ?
Sans rentrée d’argent, c’est strictement impossible.
Et le seul moyen de gagner de l’argent si le service VPN est gratuit, c’est grâce à vous et plus précisément vos données. Vous pensiez être anonyme, et votre activité à l’abris de toute surveillance, sans historique enregistré ? Perdu, avec les VPN gratuits, c’est exactement le contraire.

A contrario d’un fournisseur payant comme ExpressVPN ou CyberGhost, qui eux ont les moyens financiers de développer et maintenir réseau rapide, application et service client de qualité grâce aux revenus tirés de la vente d’abonnements.
Les avantages d’utiliser un VPN payant sont donc nombreux, c’est pourquoi nous considérons qu’utiliser gratuitement un VPN ayant grâce à la méthode décrite précédemment est en réalité le meilleur VPN gratuit que l’on puisse trouver.

VPN gratuit vs VPN payant

Pourquoi faut-il éviter les VPN gratuits ?



Vous l’aurez compris, si malgré tout vous voulez absolument prendre un VPN 100% gratuit, vous devez être prêt à faire de nombreuses concessions. Les raisons d’éviter les services VPN gratuits sont vraiment nombreuses, en voici une liste des principales.


Peu de serveurs et peu de pays sont couverts

Un défaut commun à tous les VPN gratuits : le nombre de serveurs disponibles, et par extension le nombre de pays couverts par le service. Chez les fournisseurs payants, les serveurs se comptent en milliers : on retrouve ainsi un peu plus de 4000 serveurs chez ExpressVPN couvrant 94 pays, ou 3700 chez CyberGhost couvrant 60 pays.
Les VPN gratuits sont très loin du compte et possèdent généralement une centaine de serveurs tout au plus, voire quelques dizaines seulement, répartis sur une maigre poignée de pays. Souvent, les pays couverts par les VPN 100% gratuits sont situés aux alentours des USA, et il est rare de trouver un serveur en France. Cela signifie que si vous êtes en vacances ou en voyage à l’étranger, et que vous souhaitez regarder certaines émissions TV ou replay accessibles uniquement en France, vous serez dans l’impossibilité de le faire avec un VPN gratuit.

Choisir un VPN payant est donc la meilleure chose à faire pour être sûr(e) de pouvoir accéder à vraiment tous les contenus.


La bande passante des VPN gratuits est volontairement limitée

Très souvent, le schéma que l’on retrouve chez les fournisseurs de VPN « gratuit » est un système d’offre gratuite et d’offre payante. Le but commercial du fournisseur est de vous inciter à utiliser leur solution gratuite, puis vous convaincre de prendre la payante. Et bien sûr, afin de justifier le coût de l’offre payante, la bande passante totale pouvant être consommée mensuellement est limitée. 100Mb/jour chez l’un, 5Gb/mois chez l’autre, des quantités de données bien évidemment insuffisantes pour un internaute classique.
Les limites mises en place ne s’arrêtent pas là : certains fournisseurs bloquent également le téléchargement Torrent ou le Streaming.
Le VPN choisi à l’origine pour être plus libre sur le net se révèle être au final l’inverse de ce que l’on attendait.

Donc, si vous prenez un VPN gratuit, certes vous bénéficierez d’un « anonymat » relatif sur Internet, mais vous sentirez fortement la différence par rapport à une navigation classique depuis une box Internet. Ce qui finira à coup sûr par vous lasser, personne ne supporte bien longtemps de devoir économiser son utilisation d’Internet pour ne pas aller au-delà de la quantité de données autorisée.


La vitesse n’est vraiment pas leur point fort

Le but d’un VPN gratuit est d’attirer les internautes grâce au mot magique « gratuit ». Tous ces utilisateurs connectés en même temps sont bien trop nombreux par rapport aux faibles capacités techniques du VPN gratuit : forcément, ça rame. Certaines personnes ne le supporteront pas longtemps, d’autres tiendront un peu plus : quoi qu’il en soit, la mauvaise qualité de la connexion et la lenteur de ces VPN, ce n’est vraiment pas agréable. Même si vous avez souscrit chez votre fournisseur d’Accès à Internet (Orange, Bouygues, Free…) à la fibre, vous aurez tout de même un débit ridiculement faible.
Vous avez envie de télécharger un fichier volumineux, ou pire, un film ? Vous pouvez d’ores et déjà aller vous coucher, le téléchargement prendra au minimum plusieurs jours.
Tandis que de l’autre côté, si pour répondre à la question quel VPN choisir vous prenez d'office un VPN payant, vous obtiendrez une vitesse de connexion quasiment aussi rapide que votre vitesse habituelle. Normal, puisque ces derniers disposent d’assez de serveurs pour assurer à tout le monde une connexion sans ralentissements ! Ce n’est bien sûr pas le cas des fournisseurs gratuits, dont les serveurs sont saturés la majeure partie du temps, le soir et le week-end notamment.

Si votre besoin principal est de trouver un VPN pour le streaming, vous ne pourrez techniquement pas visionner ou streamer vous-même avec un VPN gratuit : ils ne sont tout simplement pas assez rapides pour cela. Par ailleurs, pour des raisons économiques, il arrive souvent que les FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet) brident le débit de streaming, notamment pour Netflix.
La raison de ce bridage est que faire passer un flux vidéo HD ou Full HD prend beaucoup de place sur le réseau, le débit alloué est donc volontairement limité par le FAI. Utiliser un VPN empêche ce dernier de déterminer s’il s’agit de streaming ou non, et enlève donc toute limite de débit.


La sécurité ? Quelle sécurité ?

Même en supposant que vous utilisiez le meilleur des VPN gratuits, vous n’allez pas faire long feu avec : en effet, en plus des nombreux défauts qu’ils ont sur la bande passante, la vitesse ou encore l‘impossibilité de regarder en streaming, les VPN gratuits sont également dangereux.
Dangereux car avec ce genre de VPN, c’est l’assurance d’obtenir une connexion qui saute régulièrement et expose au passage votre adresse IP réelle. Le Kill Switch, fonctionnalité permettant d’éviter cela, n’est disponible que chez les fournisseurs payants, bien que certains VPN gratuits aient tenté d’imiter sans succès cette fonctionnalité de sécurité.
Dangereux car, puisqu’ils n’ont théoriquement pas d’argent qui rentre dans les caisses, ils n’ont pas la capacité de garder à jour leur application et la protéger constamment lorsque de nouvelles failles de sécurité sont découvertes.

Contourner la censure avec un VPN gratuit n’est pas gagné d’avance

VPN payant contre la censure


Comme dit précédemment, les VPN gratuits ont pour la plupart un nombre restreint de serveurs, très peu de pays couverts, et peu de moyens pour développer correctement leurs applications VPN. C’est pourquoi dans les pays où Internet est censuré, ils n’ont tout simplement AUCUNE CHANCE de fonctionner.
Par exemple, si vous comptiez partir en Russie, ou encore pire en Chine avec un VPN gratuit, autant ne pas prendre de VPN du tout : il ne fonctionnera pas, même si c’est le meilleur des VPN gratuits. Notre but n’est pas de dénigrer les VPN gratuits, mais le constat est sans appel : jamais un VPN gratuit n’a fonctionné dans les pays qui censurent l’accès à Internet.
Et pas question non plus de le prendre en se disant « au pire, s’il ne marche pas, j’en achèterai un payant une fois sur place », car comme vous devez le savoir, télécharger un VPN en Chine est à la fois interdit et impossible.

Adieu donc tout accès à Facebook, Google (y compris Google Maps), YouTube, WhatsApp, Twitter, Instagram, LinkedIn, Netflix, ainsi qu’aux principaux sites d’information occidentaux.
Avant de partir, n’oubliez pas de bien choisir le meilleur des VPN payants et non un VPN gratuit afin d’être absolument certain de surfer protégé et de pouvoir accéder aux sites bloqués par la censure. Compatible avec l’ordinateur et le smartphone, un bon service VPN permettra de changer son adresse IP afin de débloquer tous les accès Internet préalablement bloqués.
Encore un point négatif pour les VPN gratuits : vous ne pouvez généralement pas les installer sur votre smartphone contrairement aux payants.


Votre identité et vos informations ne vous appartiennent plus

Un dernier point qui fait une fois de plus pencher la balance vers les VPN payants : les VPN gratuits restent dans le vague concernant les sociétés qui les gèrent. Contrairement aux payants qui eux donnent des garanties à leurs utilisateurs, respectent des conditions générales d’utilisation et prennent des engagements pour le respect de la vie privée de leurs clients touts comme sur leur sécurité en ligne.
A plusieurs reprises, des VPN gratuits ont déjà utilisé les données et informations personnelles de leurs utilisateurs à l’insu de ces derniers, généralement dans un but lucratif. Et oui, à quoi vous attendiez-vous ? Lorsqu’on propose un service gratuit VPN ou pas, il faut toujours rester méfiant. Surtout quand on met gratuitement des serveurs qui ont un coût à la disposition de tous.
Ainsi, il n’est pas rare de voir passer dans les actualités des cas de VPN gratuits pris la main dans le sac en train de revendre les données de leurs utilisateurs, leurs habitudes de navigations voire leur historique d’activité.

Pour finir, il faut savoir que certaines adresses IP appartenant à des fournisseurs VPN gratuits sont blacklistées, placées sur des listes noires de FAI et de sites Internet. En effet, puisque tout le monde peut utiliser ces VPN gratuitement, les abus fleurissent, et certains utilisateurs utilisent ces VPN à des fins illégales. Vous l’aurez compris, afin de devenir anonyme sur Internet avec un VPN, se tourner vers une solution gratuite est la mauvaise idée par excellence.


Pour conclure : oui, il est possible d’utiliser le meilleur VPN payant gratuitement

Pour conclure, ainsi que nous l’avons vu point par point au long de cet article, il est très simple d’obtenir un VPN gratuit en se faisant rembourser une offre de VPN payant. Cela permet de ne pas subir les désagréments ni prendre les risques apportés par les VPN gratuits « purs », tout en obtenant le confort d’utilisation et l’anonymat réel apporté par les meilleurs services payants.
Vous savez maintenant comment trouver le meilleur VPN gratuitement, et pourquoi les fournisseurs de VPN gratuits sont à éviter si l’on souhaite obtenir un service de qualité, rapide et respectueux de votre vie privée.

★ VOUS POUVEZ ÉGALEMENT... ★
Comparer les VPN payants existants en cliquant ici !